Bénédiction de l’usine

La visite de l’évêque de Belley, Mgr Devie, à l’usine Bonnet à Jujurieux, est résumée dans cet arrêté de 1838, extrait du registre du Conseil paroissial de Jujurieux.

L’an 1838 et le lundi 28 mai, le lendemain de sa visite pastorale dans l’église de Jujurieux, Mgr Alexandre Raymond Devie, évêque de Belley, désirant donner à M. Claude-Joseph Bonnet une preuve de l’intérêt qu’il porte à l’établissement que ce négociant si estimable vient d’établir a Jujurieux, sa patrie, sur des bases éminemment religieuses, qui garantissent l’esprit de foi et la conservation des bonnes meurs des ouvrières en soie, qui y sont employées sous la direction spirituelle des sœurs de St Joseph, a d’abord béni solennellement la vaste maison qui renferme cet atelier et tous ses accessoires ; puis il a béni selon les formes prescrites par le rituel l’oratoire particulier, convenablement orné, et muni de tout ce qui est nécessaire pour la célébration des saints mystères, qu’il y a lui-même célébré le premier en présence d’un clergé nombreux et d’une réunion considérable de fidèles. Il a accordé le pouvoir d’y célébrer par des prêtres légitimement autorisés à cet effet, comme aussi 1) d’y donner la sainte communion, le tout néanmoins sous l’inspection et la surveillance de M. le curé de la paroisse, 2) d’entendre en confession dans cet oratoire, mais dans un confessionnal régulier et les portes ouvertes, les personnes du sexe qui habitent la maison. Quant à la messe paroissiale les fêtes et dimanches, il sera pris plus tard par le prélat un parti définitif, lorsqu’il y aura un aumônier en titre approuvé par lui.

Ainsi arrêté par Monseigneur qui nous a ordonné de dresser procès-verbal du tout sur les registres de la paroisse de Jujurieux, d’en conserver un double pour mettre dans les archives de son secrétariat et d’en faire délivrer un extrait à M. Bonnet.

Ruivet, Vicaire Général de Belley.

Archives de la paroisse de Jujurieux

Bonus par thème

1848